#ClimAcop21 au Grand Palais avec Solutions COP21
« Le changement est non seulement climatique, mais global ! »


Au delà des mesures nécessaires visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre par une utilisation responsable des énergies dans leurs filières, les ingénieurs et diplômés du vivant et de l’environnement prônent au travers d’un Livre Blanc à paraître à l’intention des décideurs de la COP21, la révision du paradigme de développement économique et global vers un modèle plus résilient et la construction d’un environnement porteur d’une société ouverte aux changements.

Fruit d’une méthode unique d’intelligence collective, le Livre Blanc des ingénieurs du vivant et de l’environnement recueille les savoirs et expériences des ingénieurs du Vivant avec :

•    Une plateforme de collecte et de promotion de solutions concrètes (actions, projets, start up etc.) des secteurs du vivant en réponse au défi climat et au changement global qui a recueilli plusieurs dizaines de projets rassemblés dans l’ouvrage
•    Un cycle de 3 évènements réunissant des grands témoins issus du monde scientifique, de l’entreprise et des ONGs qui ont aidé à l’avancement et la concrétisation des idées.

L’objectif du Livre Blanc qui constitue la synthèse des réflexions, propositions, solutions et initiatives menées pendant presque un an des 50 000 membres de la communauté* des ingénieurs et diplômés du vivant et de l’environnement est d’interpeller les négociateurs et observateurs de la COP21 et au delà, les responsables politiques pour qu’ils mettent en place les conditions nécessaires pour de nouveaux modèles économiques et de développement.

Ces recommandations aux décideurs ont été regroupées autour de trois piliers :

•    Produire pour vivre plus durablement
•    Poursuivre la transition énergétique
•    Réussir la coévolution de la société et du climat

Pour les ingénieurs du vivant et de l’environnement, il est essentiel d’œuvrer pour une évolution vers une vision plus harmonieuse des interactions des humains avec la nature dont ils font partie intégrante de faire de l’humain non plus un prédateur, mais un jardinier du monde et, de la biodiversité,  une alliée pour permettre à nos sociétés humaines de s’adapter au changement global.
Le changement de paradigme économique, social et environnemental qui doit s’opérer nous oblige à considérer la biodiversité comme un sujet au carrefour des sciences, une préoccupation interdisciplinaire et les nouvelles approches de l’ingénierie et du génie écologiques comme les moyens d’une alliance nouvelle avec la nature, au bénéfice de nos sociétés et du plus grand nombre de leurs citoyens.

Faire face au changement climatique, c’est prendre en compte son interaction avec la planète de manière globale !


Le projet #ClimAcop21 a été labellisé par le comité de labellisation présidé par Madame Ségolène Royal, Ministre de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie.

C’est la contribution des ingénieurs et diplômés du vivant français aux négociations internationales qui auront lieu dans le cadre de la Conférence des Parties de la Convention Cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques (COP21 – PARIS CLIMAT 2015) et présidée par la France.

* AgroParisTech Alumni, AgroParisTech, Montpellier SupAgro, Agro Campus Ouest Rennes, ENSAIA Nancy, ENSA Toulouse, ESA Angers, ISA Lille, ISARA-Lyon et Purpan Toulouse.

Contact
Service presse de l’initiative #ClimAcop21
// 01 42 60 25 00
// clima@aptalumni.org
www.clima.aptalumni.org